Episode 2 - Barbara Berrada

Suite au Covid et au confinement, le projet du podcast s'est retrouvé en stand-by durant ces derniers mois. C'est avec joie que nous vous présentons l'épisode 2 de Bien à toit. Cette fois-ci, direction Rouen, dans la mystérieuse et inspirante maison de Barbara Berrada.

 

Créatrice de mode, notre invitée a imaginé sa marque de vêtements pour enfants et poupées en 2009 sous le nom de Les Zigouis. Fabriqués dans son atelier niché au premier étage de sa maison, ses créations uniques sont imprégnées d'un univers rétro qui a la côte. C'est bercées par ce charme joliment désuet  que nous avons découvert son intérieur, qu'elle partage avec son mari, ses 3 enfants, son chat, son chien et ... son poisson rouge. 

Sa passion pour le vintage et le bric et broc, Barbara la tient de ses parents. Esquissée d'un grand sourire, elle nous parle des dimanches passés à la déchetterie et de ses trésors dénichés lors de cette balade hebdomadaire. Ces trouvailles d'hier et d'aujourd'hui s'organisent avec goût dans son habitat. Lieu où l'expression "bazar organisé" prend tout son sens. Totalement sous contrôle, c'est un désordre où tout a sa place, mais qui peut très vite se retrouver saturé au vu de la passion effrénée que notre invitée entretient pour la chine.   

Elle ne peut résister au potentiel d'un meuble ou autre objet abandonné, qu'elle prend plaisir à réanimer. Collectionneuse de portraits anciens, Barbara invite ces personnages et leur histoire à prendre place au sein de son lieu de vie. A la fois admirative face au savoir-faire du photographe, ainsi qu'aux potentielles 1001 vies de ses modèles, Barbara leur rend hommage. 

 

Notre invitée détient la recette pour "faire du neuf avec du vieux". Elle change régulièrement de place, non seulement la déco mais aussi l'emplacement de ses pièces. Un jeu de chaises musicales s'établit dans ce lieu vivant où passion, partage, travail, bonheur familial et amour se retrouvent entremêlés

Suivez-nous durant cette rencontre passionnante. 

Bonne écoute et à très vite pour le prochain épisode. 

Prise de son, interview et montage : Astrid Verdun

Photos et texte : Mathilde Dartois

J’ai vraiment besoin d’être dans un contexte vivant dansant joyeux. Pour moi, le mouvement c’est la vie, donc il faut que ça bouge.

Je suis une très grande fan des portraits photos anciens, je m'invente une famille, ce sont plein de gens que je ne connais absolument mais c'est mon grand kiffe !

C'est la première fois que j'ai des espaces bien limités pour travailler mais je ne peux pas m'empêcher d'investir les espaces salon/salle à manger quand j'ai besoin de beaucoup de place pour dérouler les tissus !

Souvenir très marquant : avec ma mère, mon père et mon frère on partait en voiture et on allait à la déchetterie. On trouvait des merveilles, des choses complètement dingues, des meubles en métal par exemple !

Mon intérieur est à mon image en fait, avec plein de choses différentes. Je ne me soucis pas trop de ce qui va avec, tel ou tel objet, je les assemble parce que je les aime, qu’importe les époques et les couleurs !

  • Noir Pinterest Icône
  • Instagram

© 2019 par Disvague Créé avec Wix.com